Le blog des Salariés Agricoles de Gironde 2

21 septembre 2018

Le plan "abeilles" lancé par la Région Nouvelle-Aquitaine

Pour venir en aide aux apiculteurs la Région Nouvelle Aquitaine a lancé un plan "abeilles" et a débloqué une aide exceptionnelle de 700.000€

Cette aide doit aider les apiculteurs a recréé leur cheptel qui ont constaté durant l'hiver 2017-2018, une surmortalité des abeilles

J:\Presse\Interne\5 - LOGOS OFFICIELS\1- CR\Logo Lion\LogoNAvertical-2lignes-coul.jpg

 

Durant l'hiver 2017-2018, les apiculteurs ont constaté une surmortalité plus importante que les années précédentes allant de 20 à 30% du cheptel et pouvant atteindre dans certains cas jusqu'à 60 à 80% de pertes.

Face à cette situation exceptionnelle de la filière apicole cet hiver, la Région Nouvelle-Aquitaine et l'ensemble des structures professionnelles, notamment l'Association de Développement de l'Apiculture de la Nouvelle-Aquitaine, les Groupements Départementaux Sanitaire Apicole et la Chambre régionale d'Agriculture, se sont concertés pour établir ce plan "abeilles" pour d'une part, venir en aide aux apiculteurs les plus sinistrés suite aux constats de surmortalité hivernale, et d'autre part, conduire des actions structurelles en faveur de cette filière.

Résultat de recherche d'images pour "abeilles"

Le premier volet de ce plan est effectif depuis le 18 juillet. Un dispositif exceptionnel doté de 700.000€ sous forme d'une aide pour la reconstitution ou l'achat d'essaim est destiné aux apiculteurs les plus sinistrés. Ce dispositif est ouvert jusqu'au 30 septembre 2018.

Sont bénéficiaires de cette aide les apiculteurs affiliés à la MSA et exploitant au moins 50 ruches dont le siège social est implanté en Nouvelle-Aquitaine. Une indemnité forfaitaire de 100 € par ruche, plafonnée à 30 ruches par exploitation, pourra ainsi être octroyé.

Les dossiers de candidature sont à déposer auprès la Région Nouvelle-Aquitaine, site de Limoges jusqu'au 30 septembre 2018, cachet de la poste faisant foi. Pour en savoir plus n'hésitez pas à vous aller ici.

Le deuxième volet prendra la forme d'actions contractuelles entre la Région et la filière avec l'appui de l'Union Européenne qui seront finalisées à l'automne 2018.


18 septembre 2018

Rapprochement des vignerons de Tutiac et d'Uni-Médoc

Les dirigeants des deux coopératives viticoles Les Vignerons de Tutiac et Les Vignerons d'Uni-Médoc ont annoncé leur rapprochement le 1er spetembre dernier

Cet accord sur un nouveau schéma d'organisation commune permettra de continuer à développer les 2 entités propres

Résultat de recherche d'images pour "vignerons de tutiac logo"

Résultat de recherche d'images pour "les vignerons d'uni médoc logo"

Les Vignerons d'Uni-Médoc, grâce à ses 160 viticulteurs, sont aujourd’hui le premier producteur en Médoc avec 5 millions de bouteilles conditionnées, 1.000 Ha en production sur 3 sites de vinification. Cela représente plus de 20 % de la production de l'appellation Médoc et un développement sur l'appellation Haut-Médoc. 52 châteaux et 6 Crus Bourgeois forment le fer de lance du développement commercial.


De leur côté les Vignerons de Tutiac regroupent 425 viticulteurs en Gironde sur 4.000 Ha en appellations Blaye Côtes de Bordeaux, Côtes de Bourg, Bordeaux et Sauternes sur 5 sites de vinification. Ils commercialisent plus de 15 millions de bouteilles en direct.

Le nouvel ensemble ainsi créé pésera près de 100 Millions d'euros de chiffre d’affaires et 270.000 hl de vin produits de chaque côté de l'Estuaire de la Gironde, soit un potentiel équivalent à 36 millions de bouteilles.

De gauche à droite : Pédro Rojo, président des Vignerons d’Uni-Médoc, Eric Hénaux, directeur général de Tutiac, Stéphane Héraud, président des Vignerons de Tutiac et Xavier Deval, secrétaire général de Tutiac.

De gauche à droite : Pédro Rojo, président des Vignerons d’Uni-Médoc, Eric Hénaux, directeur général de Tutiac, Stéphane Héraud, président des Vignerons de Tutiac et Xavier Deval, secrétaire général de Tutiac

L'objectif de ce rapprochement est de concentrer les forces commerciales des deux entités afin de promouvoir l'identité des 2 groupes dans le cadre d'une totale complémentarité de gammes de produits.

Dans les faits les deux coopératives continuent d'exister mais elles se sont dotées depuis le 1er septembre 2018 d'une Direction et d'un management communs, chargés de mettre en place toutes les synergies commerciales, marketing et industrielles.

14 septembre 2018

Noctambules 2018

Dans le cadre de ces Noctambules 2018, l'office de tourisme de Sud Gironde vous propose la découverte ou la redécouverte de 3 sites pour ce mois de septembre 2018

Des visites guidées originales et en soirée, voici une autre manière de découvrir notre patrimoine

Résultat de recherche d'images pour "office de tourisme sud gironde"

Chaque vendredi soir, l'office de tourisme de Sud Gironde (Sauternes, Graves et Landes Girondines) propose ses Noctambules 2018, des découvertes ou redécouvertes de sites patrimoniaux emblématiques du Sud Gironde. 

En toute confidentialité, laissez vous embarquer pour ces visites guidées pas comme les autres. Des visites au clair de lune qui invitent à plus de convivialité et aux échanges précieux, presque informels. 

Remontant les allées illuminées par des flambeaux, vous êtes accueillis par le maître des lieux pour 1h30 de flâneries, un voyage dans le temps conté par des amoureux des vieilles pierres. Vous découvrez ainsi l'histoire d'un patrimoine local hors cadre.

 Image associée Résultat de recherche d'images pour "château de roquetaillade"

Après le Château de Cazeneuve, ce vendredi 14 septembre c'est une visite du Château de Villandraut qui est programmée (10€ adultes, 6€ de 6 à 12 ans, gratuit pour les moins de 7 ans).

Suivront pour ce mois de septembre 2018, la Collégiale d'Uzeste le 21 septembre (7€ par personne) et le Château de Roquetaillade le 28 septembre (12€ adultes, 7€ de 5 à 12 ans et gratuit pour les moins de 5 ans).

Début de la visite à 20h30. Attention ces visites se font sur réservations ici.