Facile et ludique : et si vous plantiez un slip dans votre jardin pour savoir ce qui se passe dans vos sols ?

Cette drôle d'idée lancée par des agriculteurs canadiens a été reprise chez nous pour connaître la santé de nos sols

ADEME_operation_plante_ton_slip

Le défi "Plante ton slip" a été lancé au Canada en 2015 par des agriculteurs. En mars 2020, l'Agence de la transition écologique (ADEME) relaye l'opération en France et la relance en décembre 2020.

Comme le mois de mars se prête particulièrement à cette activité, l'expérience pourrait encore séduire cette année bon nombre de jardiniers novices ou confirmés. L'objectif de l'opération vise en effet à encourager les jeunes et les moins jeunes à observer l'action bactériologique sous terre. 

Le sol est vivant, il respire, il mange. Dans quelques grammes de terre vivent environ 10 milliards de micro-organismes ! Chacun a un rôle : stocker le carbone, filtrer l'eau, aider à la fertilisation du sol pour assurer la croissance des végétaux.

Concrètrement il vous suffit d'enterrer à 15 cm de profondeur un slip ou une culotte blanche à plat, en coton bien sûr, de préférence bio et non-coloré, et dans tous les cas usagé. Pourquoi un slip ? Parce qu'il possède un élastique (non dégradable) ce qui le rendra plus facile à retrouver qu'un simple morceau de tissu en coton.

Vous marquez l'emplacement pour ne pas l'oublier, et vous patientez environ deux mois. Au printemps et à l'automne, deux mois suffisent. En été et en hiver, l'activité du sol est moins importante. Vous pouvez laisser le slip en terre quelques semaines de plus. Vous retrouverez ici toute la procédure à suivre.

Sols
- Des slips comme indicateur de la vie biologique

© Chambre d'agriculture du Var

Passer le délai, on le déterre (délicatement de préférence : il risque d'être en mauvais état). On prend une photo de ce qui reste, que l'on partage sur le site dédié ou sur les réseaux sociaux (#plantetonslip).

Cette méthode permet ainsi d'observer simplement la dégradation d'une matière naturelle par les organismes vivants et ainsi d'en déduire l'état de santé de la terre.

Si le slip est entièrement décomposé, ou en partie, cela signifie que le sol est bien vivant et en bonne santé. Encore faut-il continuer de le protéger ! A l'inverse, un slip en coton peu dégradé marque un sol en mauvaise santé : l'activité des organismes vivants y tourne au ralenti. Il est temps de le soigner...

Alors ? Vous êtes tenté par l'expérience ?