Comment se fera la reprise du travail le 11 mai prochain ?

Pour aider les entreprises à aborder cette reprise en toute sécurité le Ministère du Travail a élaboré tout un protocole

La date tant attendue du déconfinement est prévue le 11 mai prochain mais nous savons tous que la vie ne reprendra pas exactement comme avant. Pour ceux qui devront reprendre leur travail sur leurs lieux de travail cette reprise devra se faire sous certaines conditions.

Pour accompagner les entreprises dans cette tâche, le Ministère du Travail propose sur son site un protocole de déconfinement, sorte de mode d'emploi aux entreprises pour une reprise du travail en toute sécurité afin de préserver la santé des salariés.

La démarche de déconfinement mise en place dans chaque entreprise doit conduire, par ordre de priorité :

  • à éviter les risques d'exposition au virus,
  • à évaluer les risques qui ne peuvent être évités,
  • à privilégier les mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle.

Ce protocole de déconfinement est scindé en huit thématiques :

  • Mesures barrières et distanciation physique : est notamment préconisé un espace de 4m² par salarié ou d'aérer régulièrment durant 15 minutes tout espace fermé...
  • Jauge par espace ouvert : elle concerne les lieux de circulation ou d'activité qui génèrent des flux de personnes et là aussi une jauge maximale de 4m² par personne est préconisée.
  • Gestion des flux de personnes : ici, même si l'équilibre est délicat à trouver, l'employeur cherchera, via notamment des plans de circulation, à garantir le respect de la distanciation physique minimale. 
  • Equipements de protection individuelle EPI : le port des masques pour lutter contre le COVID-19 est obligatoire quand le respect de la distanciation physique ne peut être garanti et ne doit pas conduire à une protection moindre concernant les autres risques que peut encourir un salarié dans le cadre de son travail
  • Tests de dépistage : les campagnes de dépistage organisées par les entreprises pour leurs salariés ne sont pas autorisées car le dépistage est seulement destiné à pouvoir isoler toutes les personnes présentant des symptômes du Covid-19 et de toutes les personnes qui ont été en contact rapproché avec une personne infectée.
  • Protocole de prise en charge d'une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés : L'entreprise, le cas échant avec la médecine du travail, se doit de rédiger préventivement une procédure de prise en charge sans délai des personnes symptomatiques reposant sur l'isolement, la protection et la recherche de signes de gravité.
  • Prise de température : Un contrôle de température à l'entrée des établissements/structures est déconseillé mais toute personne doit mesurer elle-même sa température en cas de sensation de fièvre et d'auto-surveiller l'apparition de symptômes évocateurs de COVID-19.
  • Nettoyage et désinfection des locaux : Il est recommandé de nettoyer fréquement les surfaces et les objets qui sont fréquemment touchés, de nettoyer tous les jours les sols, les matériels roulants, infrastructures de transport...