L'année 2018 a été marquée par une très forte pression mildiou sur le vignoble de Nouvelle-Aquitaine

La Chambre d'agriculture de la Gironde et la DRAAF organisent une réunion le mardi 5 mars pour faire le point sur cette problématique majeure

Sur l'ensemble du vignoble Aquitain, le réseau BSV a établi qu'en 2018, 77% des parcelles traitées ont été impactées avec des niveaux de dégâts très variables allant de 1% à 100%. La période critique s'est étalée de fin mai à début juillet durant laquelle 3 grosses vagues de contaminations ont été difficiles à maîtriser.

Les ravages causés par le mildiou peuvent être importants et la récolte est souvent mise en péril. En terme de protection, intervenir au bon moment pour lutter contre cette maladie peu parfois ne pas suffire d'autant que de multiples éléments sont à prendre en compte : la pression sanitaire, les conditions météorologiques, les contraintes d'exploitation, la réglementation...

Ceci, tout en gardant toujours à l'esprit la nécessité de préserver le vignoble, de faire évoluer les pratiques pour intégrer les enjeux environnementaux et de santé, d'atteindre les objectifs fixés par le plan Ecophyto 2 et d'autres programmes.

Afin de comprendre et d'échanger, la Chambre d'Agriculture de la Gironde et la DRAAF (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt) organisent donc une réunion le mardi 5 mars à 14h au lycée agricole de Blanquefort (salle de conférence).

Tous les viticulteurs et techniciens de Nouvelle-Aquitaine sont invités à participer et à faire partager leurs expériences.

De nombreux acteurs de la filière viticole seront présents afin de dresser un bilan concret de la situation : Fédération des Caves Coopératives d'Aquitaine, Fédération des Négociants, l'INRA, l'IFV, l'Union Pour la Protection des Plantes, la FREDON Aquitaine...

Comment s'est déroulée la campagne ? Qu'est-ce qui a fonctionné ? Qu'est-ce qui a échoué ? Voilà autant de questions qui permettront de dresser un diagnostic et d'établir des recommandations pour la campagne à venir.

Renseignements auprès du Service Vigne et Vin de la Chambre d'Agriculture de la Gironde au 05.56.35.00.00. 

Pour participer à cette réunion d'échange gratuite, l'inscription est obligatoire et c'est ici.