Pour venir en aide aux apiculteurs la Région Nouvelle Aquitaine a lancé un plan "abeilles" et a débloqué une aide exceptionnelle de 700.000€

Cette aide doit aider les apiculteurs a recréé leur cheptel qui ont constaté durant l'hiver 2017-2018, une surmortalité des abeilles

J:\Presse\Interne\5 - LOGOS OFFICIELS\1- CR\Logo Lion\LogoNAvertical-2lignes-coul.jpg

 

Durant l'hiver 2017-2018, les apiculteurs ont constaté une surmortalité plus importante que les années précédentes allant de 20 à 30% du cheptel et pouvant atteindre dans certains cas jusqu'à 60 à 80% de pertes.

Face à cette situation exceptionnelle de la filière apicole cet hiver, la Région Nouvelle-Aquitaine et l'ensemble des structures professionnelles, notamment l'Association de Développement de l'Apiculture de la Nouvelle-Aquitaine, les Groupements Départementaux Sanitaire Apicole et la Chambre régionale d'Agriculture, se sont concertés pour établir ce plan "abeilles" pour d'une part, venir en aide aux apiculteurs les plus sinistrés suite aux constats de surmortalité hivernale, et d'autre part, conduire des actions structurelles en faveur de cette filière.

Résultat de recherche d'images pour "abeilles"

Le premier volet de ce plan est effectif depuis le 18 juillet. Un dispositif exceptionnel doté de 700.000€ sous forme d'une aide pour la reconstitution ou l'achat d'essaim est destiné aux apiculteurs les plus sinistrés. Ce dispositif est ouvert jusqu'au 30 septembre 2018.

Sont bénéficiaires de cette aide les apiculteurs affiliés à la MSA et exploitant au moins 50 ruches dont le siège social est implanté en Nouvelle-Aquitaine. Une indemnité forfaitaire de 100 € par ruche, plafonnée à 30 ruches par exploitation, pourra ainsi être octroyé.

Les dossiers de candidature sont à déposer auprès la Région Nouvelle-Aquitaine, site de Limoges jusqu'au 30 septembre 2018, cachet de la poste faisant foi. Pour en savoir plus n'hésitez pas à vous aller ici.

Le deuxième volet prendra la forme d'actions contractuelles entre la Région et la filière avec l'appui de l'Union Européenne qui seront finalisées à l'automne 2018.